• La 5ème vague, tome 1 ; Rick Yancey

Résumé :   1ère Vague : Extinction des feux
2e Vague : Déferlante
3e Vague : Pandémie
4e Vague : Silence
Ils connaissent notre manière de penser. Ils savent comment nous exterminer. Ils nous ont enlevé toute raison de vivre. Ils viennent maintenant nous arracher ce pour quoi nous sommes prêts à mourir… À l'aube de la 5e vague, sur une autoroute désertée, Cassie tente de Leur échapper... Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait aux humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin. Eux, qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés.

Pour Cassie, rester en vie signifie rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu'à ce qu'elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son ultime espoir de sauver son petit frère. Du moins si Evan est bien celui qu'il prétend...

Comme la blogosphère avait encensé ce livre depuis sa sortie, j’hésitais vraiment à le lire car j’avais peur d’être déçue. Mais bon, comme il était dans ma PAL, je me suis décidée à enfin le lire et je dois dire que non, ce n’est pas une déception ! OUF !

J’ai vraiment apprécié ce premier tome plein de tension et d’angoisse. Le changement de point de vue donne du rythme au roman et nous permet de grappiller des informations sur ce qui se passe réellement dans le monde et de ce qu’il en est de l’invasion. J’ai bien aimé aussi les flashbacks nous expliquant les quatre premières vagues, cela permet de se rendre compte à quel point le monde est dévasté et que les extraterrestres ne sont là que pour une chose : exterminer la race humaine. 

Parlons de Cassie : j’ai eu un coup de cœur pour ce personnage ! Elle est courageuse, forte, déterminée, et malgré ses peurs et ses doutes et quelques moments de faiblesses qui ne font que la rendre plus vraie et crédible, elle reste debout et n’abandonne pas. Elle se pense la dernière humaine vivante sur Terre et pourtant elle ne laisse pas tomber, ne se décourage pas et tient coûte que coûte à tenir la promesse faite à Sammy, son petit frère. Sammy est vraiment génial lui aussi. Il incarne l’innocence et pourtant il est très intelligent pour son âge. Il reste très courageux face aux horribles choses qui lui arrivent et ça le fait mûrir très vite.

Par contre un personnage qui ne m’a fait ni chaud ni froid, c’est Evan. Je l’ai trouvé cliché cliché cliché…. Alors oui c’est un personnage très important et nécessaire à l’histoire, et il m’a même plusieurs fois émue, mais n’empêche que son physique et son caractère est un ensemble de clichés qui font de Evan un stéréotype parfait. Il est beau, mystérieux, fort, trop protecteur et est prêt à donner sa vie pour Cassie. On rêve toutes (et tous) d’avoir un mec comme ça dans notre vie mais là j’aurais voulu voir autre chose. Parce que ce genre de mec là c’est du vu et du revu.

J’ai largement préféré Zombie (pour ne pas spoiler je vais rester sur ce nom-là). Il est beaucoup moins parfait et surtout, l’invasion l’a brisé, l’a cassé, et c’est ce qui le rend vrai et réaliste contrairement à Evan.

Ce livre est assez addictif et pourtant après chaque grande partie, plutôt que d’avaler tout de suite la suite, j’avais besoin de poser le livre et de réfléchir à ce qui venait de se passer. L’histoire est dense et on est tout le temps dans le doute. On émet des hypothèses mais on ne sait jamais si elles sont vraies ou fausses et l’auteur joue avec ça. Il nous met sur des fausses pistes constamment, ce qui fait que ce n’est qu’à la fin du livre où on découvre ce qu’est la 5ème vague. Les extraterrestres sont violents, impitoyables et surtout sadiques. Plutôt que de tuer tout le monde rapidement, ils retournent l’espèce humaine contre elle-même, en privant les gens de leur humanité. C’est la cruauté pure.

Un des seuls bémols de ce roman est sa ressemblance avec un de mes livres préférés : Les Âmes Vagabondes, de Stéphanie Mayer. En effet, les extraterrestres n’ont pas de réel corps, ce sont des consciences qui ont besoin d’un corps humain pour fonctionner, tout comme le roman de Meyer. Je n’en dis pas plus pour éviter de spoiler mais il y a d’autres ressemblances et j’ai trouvé ça dommage. J’ai tellement adoré le roman de Meyer que forcément pour le dépasser il fallait un certain niveau.

Un très bon premier tome tout de même qui donne envie de continuer la série. Quant au film, je l’ai trouvé moins bon que livre, les personnages n’étaient pas aussi crédibles et la cruauté était moins bien représentée. A lire dès 13 ans !

  • Instagram Social Icon
  • Facebook Social Icône
  • Booknode
  • livraddict_new_200x200
  • goodreads-icon
  • logo-babelio

Nous suivre

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now